Bibliographic Information

Sourate 43 - Coran 12-21. Traductions du Coran en Europe, XIIe-XXIe siècles - Sourate s43

Original Source

Witness List

  • Witness caire:
  • Witness hamidullah:
  • Witness blachere:
  • Witness sale:
  • Witness duryer:
  • Witness arrivabene:
  • Witness bibliander:

Electronic Edition Information:

Responsibility Statement:
  • Structuration des données (TEI) Paul Gaillardon, Maud Ingarao (Pôle HN IHRIM)
Publication Details:

Published by IHRIM.

Lyon

Licence

Encoding Principles

À faire.

←|→
Cairo Edition, 1924Context
X
سورة الزخرف
بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ
1
حم
2
وَالْكِتَابِ الْمُبِينِ
3
إِنَّا جَعَلْنَاهُ قُرْآنًا عَرَبِيًّا لَّعَلَّكُمْ تَعْقِلُونَ
4
وَإِنَّهُ فِي أُمِّ الْكِتَابِ لَدَيْنَا لَعَلِيٌّ حَكِيمٌ
5
أَفَنَضْرِبُ عَنكُمُ الذِّكْرَ صَفْحًا أَن كُنتُمْ قَوْمًا مُّسْرِفِينَ
6
وَكَمْ أَرْسَلْنَا مِن نَّبِيٍّ فِي الْأَوَّلِينَ
7
وَمَا يَأْتِيهِم مِّن نَّبِيٍّ إِلَّا كَانُوا بِهِ يَسْتَهْزِئُونَ
8
فَأَهْلَكْنَا أَشَدَّ مِنْهُم بَطْشًا وَمَضَى مَثَلُ الْأَوَّلِينَ
9
وَلَئِن سَأَلْتَهُم مَّنْ خَلَقَ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضَ لَيَقُولُنَّ خَلَقَهُنَّ الْعَزِيزُ الْعَلِيمُ
10
الَّذِي جَعَلَ لَكُمُ الْأَرْضَ مَهْدًا وَجَعَلَ لَكُمْ فِيهَا سُبُلًا لَّعَلَّكُمْ تَهْتَدُونَ
11
وَالَّذِي نَزَّلَ مِنَ السَّمَاءِ مَاءً بِقَدَرٍ فَأَنشَرْنَا بِهِ بَلْدَةً مَّيْتًا كَذَلِكَ تُخْرَجُونَ
12
وَالَّذِي خَلَقَ الْأَزْوَاجَ كُلَّهَا وَجَعَلَ لَكُم مِّنَ الْفُلْكِ وَالْأَنْعَامِ مَا تَرْكَبُونَ
13
لِتَسْتَوُوا عَلَى ظُهُورِهِ ثُمَّ تَذْكُرُوا نِعْمَةَ رَبِّكُمْ إِذَا اسْتَوَيْتُمْ عَلَيْهِ وَتَقُولُوا سُبْحَانَ الَّذِي سَخَّرَ لَنَا هَذَا وَمَا كُنَّا لَهُ مُقْرِنِينَ
14
وَإِنَّا إِلَى رَبِّنَا لَمُنقَلِبُونَ
15
وَجَعَلُوا لَهُ مِنْ عِبَادِهِ جُزْءًا إِنَّ الْإِنسَانَ لَكَفُورٌ مُّبِينٌ
16
أَمِ اتَّخَذَ مِمَّا يَخْلُقُ بَنَاتٍ وَأَصْفَاكُم بِالْبَنِينَ
17
وَإِذَا بُشِّرَ أَحَدُهُم بِمَا ضَرَبَ لِلرَّحْمَنِ مَثَلًا ظَلَّ وَجْهُهُ مُسْوَدًّا وَهُوَ كَظِيمٌ
18
أَوَمَن يُنَشَّأُ فِي الْحِلْيَةِ وَهُوَ فِي الْخِصَامِ غَيْرُ مُبِينٍ
19
وَجَعَلُوا الْمَلَائِكَةَ الَّذِينَ هُمْ عِبَادُ الرَّحْمَنِ إِنَاثًا أَشَهِدُوا خَلْقَهُمْ سَتُكْتَبُ شَهَادَتُهُمْ وَيُسْأَلُونَ
20
وَقَالُوا لَوْ شَاءَ الرَّحْمَنُ مَا عَبَدْنَاهُم مَّا لَهُم بِذَلِكَ مِنْ عِلْمٍ إِنْ هُمْ إِلَّا يَخْرُصُونَ
21
أَمْ آتَيْنَاهُمْ كِتَابًا مِّن قَبْلِهِ فَهُم بِهِ مُسْتَمْسِكُونَ
22
بَلْ قَالُوا إِنَّا وَجَدْنَا آبَاءَنَا عَلَى أُمَّةٍ وَإِنَّا عَلَى آثَارِهِم مُّهْتَدُونَ
23
وَكَذَلِكَ مَا أَرْسَلْنَا مِن قَبْلِكَ فِي قَرْيَةٍ مِّن نَّذِيرٍ إِلَّا قَالَ مُتْرَفُوهَا إِنَّا وَجَدْنَا آبَاءَنَا عَلَى أُمَّةٍ وَإِنَّا عَلَى آثَارِهِم مُّقْتَدُونَ
24
قَالَ أَوَلَوْ جِئْتُكُم بِأَهْدَى مِمَّا وَجَدتُّمْ عَلَيْهِ آبَاءَكُمْ قَالُوا إِنَّا بِمَا أُرْسِلْتُم بِهِ كَافِرُونَ
25
فَانتَقَمْنَا مِنْهُمْ فَانظُرْ كَيْفَ كَانَ عَاقِبَةُ الْمُكَذِّبِينَ
26
وَإِذْ قَالَ إِبْرَاهِيمُ لِأَبِيهِ وَقَوْمِهِ إِنَّنِي بَرَاءٌ مِّمَّا تَعْبُدُونَ
27
إِلَّا الَّذِي فَطَرَنِي فَإِنَّهُ سَيَهْدِينِ
28
وَجَعَلَهَا كَلِمَةً بَاقِيَةً فِي عَقِبِهِ لَعَلَّهُمْ يَرْجِعُونَ
29
بَلْ مَتَّعْتُ هَؤُلَاءِ وَآبَاءَهُمْ حَتَّى جَاءَهُمُ الْحَقُّ وَرَسُولٌ مُّبِينٌ
30
وَلَمَّا جَاءَهُمُ الْحَقُّ قَالُوا هَذَا سِحْرٌ وَإِنَّا بِهِ كَافِرُونَ
31
وَقَالُوا لَوْلَا نُزِّلَ هَذَا الْقُرْآنُ عَلَى رَجُلٍ مِّنَ الْقَرْيَتَيْنِ عَظِيمٍ
32
أَهُمْ يَقْسِمُونَ رَحْمَتَ رَبِّكَ نَحْنُ قَسَمْنَا بَيْنَهُم مَّعِيشَتَهُمْ فِي الْحَيَاةِ الدُّنْيَا وَرَفَعْنَا بَعْضَهُمْ فَوْقَ بَعْضٍ دَرَجَاتٍ لِّيَتَّخِذَ بَعْضُهُم بَعْضًا سُخْرِيًّا وَرَحْمَتُ رَبِّكَ خَيْرٌ مِّمَّا يَجْمَعُونَ
33
وَلَوْلَا أَن يَكُونَ النَّاسُ أُمَّةً وَاحِدَةً لَّجَعَلْنَا لِمَن يَكْفُرُ بِالرَّحْمَنِ لِبُيُوتِهِمْ سُقُفًا مِّن فِضَّةٍ وَمَعَارِجَ عَلَيْهَا يَظْهَرُونَ
34
وَلِبُيُوتِهِمْ أَبْوَابًا وَسُرُرًا عَلَيْهَا يَتَّكِئُونَ
35
وَزُخْرُفًا وَإِن كُلُّ ذَلِكَ لَمَّا مَتَاعُ الْحَيَاةِ الدُّنْيَا وَالْآخِرَةُ عِندَ رَبِّكَ لِلْمُتَّقِينَ
36
وَمَن يَعْشُ عَن ذِكْرِ الرَّحْمَنِ نُقَيِّضْ لَهُ شَيْطَانًا فَهُوَ لَهُ قَرِينٌ
37
وَإِنَّهُمْ لَيَصُدُّونَهُمْ عَنِ السَّبِيلِ وَيَحْسَبُونَ أَنَّهُم مُّهْتَدُونَ
38
حَتَّى إِذَا جَاءَنَا قَالَ يَا لَيْتَ بَيْنِي وَبَيْنَكَ بُعْدَ الْمَشْرِقَيْنِ فَبِئْسَ الْقَرِينُ
39
وَلَن يَنفَعَكُمُ الْيَوْمَ إِذ ظَّلَمْتُمْ أَنَّكُمْ فِي الْعَذَابِ مُشْتَرِكُونَ
40
أَفَأَنتَ تُسْمِعُ الصُّمَّ أَوْ تَهْدِي الْعُمْيَ وَمَن كَانَ فِي ضَلَالٍ مُّبِينٍ
41
فَإِمَّا نَذْهَبَنَّ بِكَ فَإِنَّا مِنْهُم مُّنتَقِمُونَ
42
أَوْ نُرِيَنَّكَ الَّذِي وَعَدْنَاهُمْ فَإِنَّا عَلَيْهِم مُّقْتَدِرُونَ
43
فَاسْتَمْسِكْ بِالَّذِي أُوحِيَ إِلَيْكَ إِنَّكَ عَلَى صِرَاطٍ مُّسْتَقِيمٍ
44
وَإِنَّهُ لَذِكْرٌ لَّكَ وَلِقَوْمِكَ وَسَوْفَ تُسْأَلُونَ
45
وَاسْأَلْ مَنْ أَرْسَلْنَا مِن قَبْلِكَ مِن رُّسُلِنَا أَجَعَلْنَا مِن دُونِ الرَّحْمَنِ آلِهَةً يُعْبَدُونَ
46
وَلَقَدْ أَرْسَلْنَا مُوسَى بِآيَاتِنَا إِلَى فِرْعَوْنَ وَمَلَئِهِ فَقَالَ إِنِّي رَسُولُ رَبِّ الْعَالَمِينَ
47
فَلَمَّا جَاءَهُم بِآيَاتِنَا إِذَا هُم مِّنْهَا يَضْحَكُونَ
48
وَمَا نُرِيهِم مِّنْ آيَةٍ إِلَّا هِيَ أَكْبَرُ مِنْ أُخْتِهَا وَأَخَذْنَاهُم بِالْعَذَابِ لَعَلَّهُمْ يَرْجِعُونَ
49
وَقَالُوا يَا أَيُّهَ السَّاحِرُ ادْعُ لَنَا رَبَّكَ بِمَا عَهِدَ عِندَكَ إِنَّنَا لَمُهْتَدُونَ
50
فَلَمَّا كَشَفْنَا عَنْهُمُ الْعَذَابَ إِذَا هُمْ يَنكُثُونَ
51
وَنَادَى فِرْعَوْنُ فِي قَوْمِهِ قَالَ يَا قَوْمِ أَلَيْسَ لِي مُلْكُ مِصْرَ وَهَذِهِ الْأَنْهَارُ تَجْرِي مِن تَحْتِي أَفَلَا تُبْصِرُونَ
52
أَمْ أَنَا خَيْرٌ مِّنْ هَذَا الَّذِي هُوَ مَهِينٌ وَلَا يَكَادُ يُبِينُ
53
فَلَوْلَا أُلْقِيَ عَلَيْهِ أَسْوِرَةٌ مِّن ذَهَبٍ أَوْ جَاءَ مَعَهُ الْمَلَائِكَةُ مُقْتَرِنِينَ
54
فَاسْتَخَفَّ قَوْمَهُ فَأَطَاعُوهُ إِنَّهُمْ كَانُوا قَوْمًا فَاسِقِينَ
55
فَلَمَّا آسَفُونَا انتَقَمْنَا مِنْهُمْ فَأَغْرَقْنَاهُمْ أَجْمَعِينَ
56
فَجَعَلْنَاهُمْ سَلَفًا وَمَثَلًا لِّلْآخِرِينَ
57
وَلَمَّا ضُرِبَ ابْنُ مَرْيَمَ مَثَلًا إِذَا قَوْمُكَ مِنْهُ يَصِدُّونَ
58
وَقَالُوا أَآلِهَتُنَا خَيْرٌ أَمْ هُوَ مَا ضَرَبُوهُ لَكَ إِلَّا جَدَلًا بَلْ هُمْ قَوْمٌ خَصِمُونَ
59
إِنْ هُوَ إِلَّا عَبْدٌ أَنْعَمْنَا عَلَيْهِ وَجَعَلْنَاهُ مَثَلًا لِّبَنِي إِسْرَائِيلَ
60
وَلَوْ نَشَاءُ لَجَعَلْنَا مِنكُم مَّلَائِكَةً فِي الْأَرْضِ يَخْلُفُونَ
61
وَإِنَّهُ لَعِلْمٌ لِّلسَّاعَةِ فَلَا تَمْتَرُنَّ بِهَا وَاتَّبِعُونِ هَذَا صِرَاطٌ مُّسْتَقِيمٌ
62
وَلَا يَصُدَّنَّكُمُ الشَّيْطَانُ إِنَّهُ لَكُمْ عَدُوٌّ مُّبِينٌ
63
وَلَمَّا جَاءَ عِيسَى بِالْبَيِّنَاتِ قَالَ قَدْ جِئْتُكُم بِالْحِكْمَةِ وَلِأُبَيِّنَ لَكُم بَعْضَ الَّذِي تَخْتَلِفُونَ فِيهِ فَاتَّقُوا اللَّهَ وَأَطِيعُونِ
64
إِنَّ اللَّهَ هُوَ رَبِّي وَرَبُّكُمْ فَاعْبُدُوهُ هَذَا صِرَاطٌ مُّسْتَقِيمٌ
65
فَاخْتَلَفَ الْأَحْزَابُ مِن بَيْنِهِمْ فَوَيْلٌ لِّلَّذِينَ ظَلَمُوا مِنْ عَذَابِ يَوْمٍ أَلِيمٍ
66
هَلْ يَنظُرُونَ إِلَّا السَّاعَةَ أَن تَأْتِيَهُم بَغْتَةً وَهُمْ لَا يَشْعُرُونَ
67
الْأَخِلَّاءُ يَوْمَئِذٍ بَعْضُهُمْ لِبَعْضٍ عَدُوٌّ إِلَّا الْمُتَّقِينَ
68
يَا عِبَادِ لَا خَوْفٌ عَلَيْكُمُ الْيَوْمَ وَلَا أَنتُمْ تَحْزَنُونَ
69
الَّذِينَ آمَنُوا بِآيَاتِنَا وَكَانُوا مُسْلِمِينَ
70
ادْخُلُوا الْجَنَّةَ أَنتُمْ وَأَزْوَاجُكُمْ تُحْبَرُونَ
71
يُطَافُ عَلَيْهِم بِصِحَافٍ مِّن ذَهَبٍ وَأَكْوَابٍ وَفِيهَا مَا تَشْتَهِيهِ الْأَنفُسُ وَتَلَذُّ الْأَعْيُنُ وَأَنتُمْ فِيهَا خَالِدُونَ
72
وَتِلْكَ الْجَنَّةُ الَّتِي أُورِثْتُمُوهَا بِمَا كُنتُمْ تَعْمَلُونَ
73
لَكُمْ فِيهَا فَاكِهَةٌ كَثِيرَةٌ مِّنْهَا تَأْكُلُونَ
74
إِنَّ الْمُجْرِمِينَ فِي عَذَابِ جَهَنَّمَ خَالِدُونَ
75
لَا يُفَتَّرُ عَنْهُمْ وَهُمْ فِيهِ مُبْلِسُونَ
76
وَمَا ظَلَمْنَاهُمْ وَلَكِن كَانُوا هُمُ الظَّالِمِينَ
77
وَنَادَوْا يَا مَالِكُ لِيَقْضِ عَلَيْنَا رَبُّكَ قَالَ إِنَّكُم مَّاكِثُونَ
78
لَقَدْ جِئْنَاكُم بِالْحَقِّ وَلَكِنَّ أَكْثَرَكُمْ لِلْحَقِّ كَارِهُونَ
79
أَمْ أَبْرَمُوا أَمْرًا فَإِنَّا مُبْرِمُونَ
80
أَمْ يَحْسَبُونَ أَنَّا لَا نَسْمَعُ سِرَّهُمْ وَنَجْوَاهُم بَلَى وَرُسُلُنَا لَدَيْهِمْ يَكْتُبُونَ
81
قُلْ إِن كَانَ لِلرَّحْمَنِ وَلَدٌ فَأَنَا أَوَّلُ الْعَابِدِينَ
82
سُبْحَانَ رَبِّ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ رَبِّ الْعَرْشِ عَمَّا يَصِفُونَ
83
فَذَرْهُمْ يَخُوضُوا وَيَلْعَبُوا حَتَّى يُلَاقُوا يَوْمَهُمُ الَّذِي يُوعَدُونَ
84
وَهُوَ الَّذِي فِي السَّمَاءِ إِلَهٌ وَفِي الْأَرْضِ إِلَهٌ وَهُوَ الْحَكِيمُ الْعَلِيمُ
85
وَتَبَارَكَ الَّذِي لَهُ مُلْكُ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ وَمَا بَيْنَهُمَا وَعِندَهُ عِلْمُ السَّاعَةِ وَإِلَيْهِ تُرْجَعُونَ
86
وَلَا يَمْلِكُ الَّذِينَ يَدْعُونَ مِن دُونِهِ الشَّفَاعَةَ إِلَّا مَن شَهِدَ بِالْحَقِّ وَهُمْ يَعْلَمُونَ
87
وَلَئِن سَأَلْتَهُم مَّنْ خَلَقَهُمْ لَيَقُولُنَّ اللَّهُ فَأَنَّى يُؤْفَكُونَ
88
وَقِيلِهِ يَا رَبِّ إِنَّ هَؤُلَاءِ قَوْمٌ لَّا يُؤْمِنُونَ
89
فَاصْفَحْ عَنْهُمْ وَقُلْ سَلَامٌ فَسَوْفَ يَعْلَمُونَ
←|→
Revised Hamidullah, 2000Context
X
L’ornement (Azzukhruf)
1
H’â, Mîm.
2
Par le Livre explicite !
3
Nous en avons fait un Coran arabe afin que vous raisonniez.
4
Il est auprès de Nous, dans l’Ecriture-Mère (l’original au ciel), sublime et rempli de sagesse.
5
Quoi ! Allons-Nous vous dispenser du Rappel [le Coran] pour la raison que vous êtes des gens outranciers ?
6
Que de prophètes avons-Nous envoyés aux Anciens !
7
et pas un prophète ne leur venait qu’ils ne le tournaient en dérision.
8
Nous avons fait périr de plus redoutables qu’eux ! Et on a déjà cité l’exemple des anciens.
9
Et si tu leur demandes : « Qui a créé les cieux et la terre ? » Ils diront très certainement : « Le Puissant, l’Omniscient les a créés ».
10
Celui qui vous a donné la terre pour berceau et vous y a tracé des sentiers afin que vous vous guidiez ;
11
Celui qui a fait descendre l’eau du ciel avec mesure et avec laquelle Nous ranimons une cité morte [aride]. Ainsi vous serez ressuscités ;
12
Celui qui a créé les couples dans leur totalité et a fait pour vous, des vaisseaux et des bestiaux, des montures,
13
afin que vous vous installiez sur leurs dos, et qu’ensuite, après vous y être installés, vous vous rappeliez le bienfait de votre Seigneur et que vous disiez : « Gloire à Celui qui nous a soumis tout cela alors que nous n’étions pas capables de les dominer.
14
C’est vers notre Seigneur que nous retournerons ».
15
Et ils Lui firent de Ses serviteurs une partie [de Lui-Même]. L’homme est vraiment un ingrat déclaré !
16
Ou bien Se serait-Il attribué des filles parmi ce qu’Il crée et accordé à vous par préférence des fils ?
17
Or, quand on annonce à l’un d’eux (la naissance) d’une semblable de ce qu’il attribue au Tout Miséricordieux, son visage s’assombrit d’un chagrin profond.
18
Quoi ! Cet être (la fille) élevé au milieu des parures et qui, dans la dispute, est incapable de se défendre par une argumentation claire et convaincante ?
19
Et ils firent des Anges qui sont les serviteurs du Tout Miséricordieux des [êtres] féminins ! Etaient-ils témoins de leur création ? Leur témoignage sera alors inscrit ; et ils seront interrogés.
20
Et ils dirent : « Si le Tout Miséricordieux avait voulu, nous ne les aurions pas adorés ». Ils n’en ont aucune connaissance ; ils ne font que se livrer à des conjectures.
21
Ou bien, leur avions-Nous donné avant lui [le Coran] un Livre auquel ils seraient fermement attachés ?
22
Mais plutôt ils dirent : « Nous avons trouvé nos ancêtres sur une religion, et nous nous guidons sur leurs traces ».
23
Et c’est ainsi que Nous n’avons pas envoyé avant toi d’avertisseur en une cité, sans que ses gens aisés n’aient dit : « Nous avons trouvé nos ancêtres sur une religion et nous suivons leurs traces ».
24
Il dit : « Même si je viens à vous avec une meilleure direction que celle sur laquelle vous avez trouvé vos ancêtres ? » Ils dirent : « Nous ne croyons pas au message avec lequel vous avez été envoyés ».
25
Nous Nous vengeâmes d’eux. Regarde ce qu’il est advenu de ceux qui criaient au mensonge.
26
Et lorsqu’Abraham dit à son père et à son peuple : « Je désavoue totalement ce que vous adorez,
27
à l’exception de Celui qui m’a créé, car c’est Lui en vérité qui me guidera ».
28
Et il en fit une parole qui devait se perpétuer parmi sa descendance. Peut-être reviendront-ils ?
29
Mais à ces gens ainsi qu’à leurs ancêtres J’ai accordé la jouissance jusqu’à ce que leur vinrent la Vérité (le Coran) et un Messager explicite.
30
Et quand la Vérité leur vint, ils dirent : « C’est de la magie et nous n’y croyons pas ».
31
Et ils dirent : « Pourquoi n’a-t-on pas fait descendre ce Coran sur un haut personnage de l’une des deux cités ? » (la Mecque et Tâ’îf).
32
Est-ce eux qui distribuent la miséricorde de ton Seigneur ? C’est Nous qui avons réparti entre eux leur subsistance dans la vie présente et qui les avons élevés en grades les uns sur les autres, afin que les uns prennent les autres à leur service. La miséricorde de ton Seigneur vaut mieux, cependant, que ce qu’ils amassent.
33
Si les hommes ne devaient pas constituer une seule communauté (mécréante), Nous aurions certes pourvu les maisons de ceux qui ne croient pas au Tout Miséricordieux, de toits d’argent avec des escaliers pour y monter ;
34
(Nous aurions pourvu) leurs maisons de portes et de divans où ils s’accouderaient,
35
ainsi que des ornements. Et tout cela ne serait que jouissance temporaire de la vie d’ici-bas, alors que l’au-delà, auprès de ton Seigneur, est pour les pieux.
36
Et quiconque s’aveugle (et s’écarte) du rappel du Tout Miséricordieux, Nous lui désignons un diable qui devient son compagnon inséparable.
37
Ils [Les diables] détournent certes [les hommes] du droit chemin, tandis que ceux-ci s’estiment être bien guidés.
38
Lorsque cet [homme] vient à Nous, il dira [à son démon]: « Hélas ! Que n’y a-t-il entre toi et moi la distance entre les deux orients [l’Est et l’Ouest] » - Quel mauvais compagnon [que tu es] !
39
Il ne vous profitera point ce jour-là - du moment que vous avez été injustes - que vous soyez associés dans le châtiment.
40
Est-ce donc toi qui
fais
Correction of : fait
entendre les sourds ou qui guide les aveugles et ceux qui sont dans un égarement évident ?
41
Soit que Nous t’enlevons [te ferons mourir] et alors Nous Nous vengerons d’eux ;
42
ou bien que Nous te ferons voir ce que Nous leur avons promis [le châtiment] ; car Nous avons sur eux un pouvoir certain.
43
Tiens fermement à ce qui t’a été révélé car tu es sur le droit chemin.
44
C’est certainement un rappel [le Coran] pour toi et ton peuple. Et vous en serez interrogés.
45
Et demande à ceux de Nos messagers que Nous avons envoyés avant toi, si Nous avons institué, en dehors du Tout Miséricordieux, des divinités à adorer ?
46
Nous avons effectivement envoyé Moïse avec Nos miracles, à Pharaon et à ses notables. Il dit : « Je suis le Messager du Seigneur de l’univers ».
47
Puis, lorsqu’il vint à eux avec Nos miracles, voilà qu’ils en rirent.
48
Chaque miracle que Nous leur montrions était plus probant que son précédent. Et Nous les saisîmes par le châtiment, peut-être reviendront-ils [vers Nous].
49
Et ils dirent : « O magicien ! Implore pour nous ton Seigneur au nom de l’engagement qu’Il a pris envers toi. Nous suivrons le droit chemin ».
50
Puis quand Nous eûmes écarté d’eux le châtiment, voilà qu’ils violèrent leurs engagements.
51
Et Pharaon fit une proclamation à son peuple et dit : « O mon peuple ! Le royaume de Misr [l’Egypte] ne m’appartient-il pas ainsi que ces canaux qui coulent à mes pieds ? N’observez-vous donc pas ?
52
Ne suis-je pas meilleur que ce misérable qui sait à peine s’exprimer ?
53
Pourquoi ne lui a-t-on pas lancé des bracelets d’or ? Pourquoi les Anges ne l’ont-ils pas accompagné ? »
54
Ainsi chercha-t-il à étourdir son peuple et ainsi lui obéirent-ils car ils étaient des gens pervers.
55
Puis lorsqu’ils Nous eurent irrité, Nous Nous vengeâmes d’eux et les noyâmes tous.
56
Nous fîmes d’eux un antécédant et un exemple [une leçon] pour la postérité.
57
Quand on cite l’exemple du fils de Marie, ton peuple s’en détourne,
58
en disant : « Nos dieux sont-ils meilleurs, ou bien lui ? » Ce n’est que par polémique qu’ils te le citent comme exemple. Ce sont plutôt des gens chicaniers.
59
Il (Jésus) n’était qu’un Serviteur que Nous avions comblé de bienfaits et que Nous avions désigné en exemple aux Enfants d’Israël.
60
Si Nous voulions, Nous ferions de vous des Anges qui vous succéderaient sur la terre.
61
Il sera un signe au sujet de l’Heure. N’en doutez point. Et suivez-moi : voilà un droit chemin.
62
Que le Diable ne vous détourne point ! Car il est pour vous un ennemi déclaré.
63
Et quand Jésus apporta les preuves, il dit : « Je suis venu à vous avec la sagesse et pour vous expliquer certains de vos sujets de désaccord. Craignez Allah donc et obéissez-moi.
64
Allah est en vérité mon Seigneur et votre Seigneur. Adorez-Le donc. Voilà un droit chemin ».
65
Mais les factions divergèrent entre elles. Malheur donc aux injustes du châtiment d’un jour douloureux !
66
Attendent-ils seulement que l’Heure leur vienne à l’improviste, sans qu’ils ne s’en rendent compte ?
67
Les amis, ce jour-là, seront ennemis les uns des autres ; excepté les pieux.
68
« O Mes serviteurs ! Vous ne devez avoir aucune crainte aujourd’hui ; vous ne serez point affligés,
69
Ceux qui croient en Nos signes et sont musulmans,
70
« Entrez au Paradis, vous et vos épouses, vous y serez fêtés ».
71
On fera circuler parmi eux des plats d’or et des coupes ; et il y aura là [pour eux] tout ce que les âmes désirent et ce qui réjouit les yeux ; » - et vous y demeurerez éternellement.
72
Tel est le Paradis qu’on vous fait hériter pour ce que vous faisiez.
73
Il y aura là pour vous beaucoup de fruits dont vous mangerez ».
74
Quant aux criminels, ils demeureront éternellement dans le châtiment de l’Enfer,
75
qui ne sera jamais interrompu pour eux et où ils seront en désespoir.
76
Nous ne leur avons fait aucun tort, mais c’étaient eux les injustes.
77
et ils crieront : « O Mâlik ! Que ton Seigneur nous achève ! » Il dira : « En vérité, vous êtes pour y demeurer [éternellement] » !
78
« Certes, Nous vous avions apporté la Vérité ; mais la plupart d’entre vous détestaient la Vérité ».
79
Ont-ils pris quelque décision [entre eux] ? Car c’est Nous qui décidons !
80
Ou bien escomptent-ils que Nous n’entendons pas leur secret ni leurs délibérations ? Mais si ! Nos Anges prennent note auprès d’eux.
81
Dis : « Si le Tout Miséricordieux avait un enfant, alors je serais le premier à l’adorer ».
82
Gloire au Seigneur des cieux et de la terre, Seigneur du Trône ; Il transcende ce qu’ils décrivent.
83
Laisse-les donc s’enfoncer dans leur fausseté et s’amuser jusqu’à ce qu’ils rencontrent le jour qui leur est promis.
84
C’est Lui qui est Dieu dans le ciel et Dieu sur terre ; et c’est Lui le Sage, l’Omniscient !
85
Et béni soit Celui à qui appartient la souveraineté des cieux et de la terre et de ce qui est entre eux. Il détient la science de l’Heure. Et c’est vers Lui que vous serez ramenés.
86
Et ceux qu’ils invoquent en dehors de Lui n’ont aucun pouvoir d’intercession, à l’exception de ceux qui auront témoigné de la vérité en pleine connaissance de cause.
87
Et si tu leur demandes qui les a créés, ils diront très certainement : « Allah ». Comment se fait-il donc qu’ils se détournent ?
88
Et sa parole (la parole du Prophète à Allah): « Seigneur, ce sont là des gens qui ne croient pas ».
89
Et bien, éloigne-toi d’eux (pardonne-leur) ; et dis : « Salut ! » Car ils sauront bientôt.
←|→
Blachère, 1957Context
X
Sourate XLIII.
Les Ornements.
(Az-Zuḫruf.)
Translator's introductory remarks
Titre tiré du vt. 34.
Cette sourate semble composée de plusieurs révélations juxtaposées.
Au nom d’Allah, le Bienfaiteur miséricordieux.
[Authenticité de la nouvelle Prédication et inefficacité des prophéties antérieures.]
1
Ḥ. M.
Note [original edition] : Sur ce sigle, v. Introd., 144.
    2
    [1] Par l’Écriture explicite !,
    3
    [2] Nous avons fait [de celle-ci] une Prédication en arabe ! Peut-être raisonnerez-vous.
    4
    [3] En vérité, cette Écriture, dans l’Archétype auprès de Nous, est certes sublime et sage !
    Note [original edition] : ’ummi l-Kitâbi « l’Archétype ». Text. : « la Mère de l’Écriture ». Ailleurs il est dit que la Révélation est conservée, auprès d’Allah, en une Table sainte.
      5
      [4] Eh quoi ! éloignerons-Nous de vous l’Édification [parce] que vous êtes un peuple impie (musrif) ?
      6
      [5] Que de Prophètes Nous avons envoyés parmi les Anciens !
      7
      [6] Mais nul Prophète ne vint à eux qu’ils ne se soient de lui raillés.
      8
      [7] Nous avons donc fait périr de plus redoutables qu’eux et l’exemple des Anciens est passé.
      Note [original edition] : maḍā « est passé ». Le sens est incertain. Bay. et Nas. pensent qu’il s’agit d’une mention déjà passée dans le Coran. C’est irrecevable. Tab. propose de comprendre que l’exemple des peuples idolâtres est un fait acquis dont les Mekkois doivent tenir compte.
        [Puissance et bienfaisance divines.]
        9
        [8] Certes, si tu leur demandes : « Qui a créé le ciel et la terre ? », ils te répondront : « Ils ont été créés par le Puissant, l’Omniscient ! »
        10

        Facsimile Image Placeholder
        [9] [C’est] Lui qui, de la terre, a fait pour vous un berceau et qui, pour vous, y a tracé des chemins ! Peut-être irez-vous dans la bonne direction.
        11
        [10] [C’est] Lui qui a fait descendre du ciel une pluie dans une mesure [définie]. Nous en avons revivifié un sol mort. Ainsi serez-vous expulsés de vos sépulcres.
        Note [original edition] : La phrase en italique est une addition ultérieure.
          12
          [11] [C’est] Lui qui a créé toutes les espèces et vous a donné dans le vaisseau et dans les chameaux (’an‛âm) ce sur quoi monter,
          13
          [12] pour que vous vous asseyiez dessus, puis que vous vous rappeliez le bienfait de votre Seigneur — une fois installés — et que vous disiez : « Gloire à Celui qui nous a soumis ceci alors que nous n’eussions pu y parvenir !
          14
          [13] En vérité, vers notre Seigneur, nous allons certes retourner ! »
          [Réfutation du Polythéisme.]
          15
          [14] Les Infidèles ont donné à Allah des parèdres, parmi Ses serviteurs. En vérité, l’Homme est un ingrat déclaré !
          Note [original edition] : Text. : ils lui ont donné une partie parmi Ses serviteurs. Vt. important pour la connaissance de la théodicée mekkoise.
            16
            [15] [Allah] aurait-il pris pour Lui des filles dans ce qu’Il crée, alors qu’Il vous a octroyé des fils
            Note [original edition] : Ce passage réfute l’affirmation des Infidèles qui considèrent les Anges comme des filles de Dieu.
              17
              [16] et que le visage d’un de ces Infidèles s’assombrit et qu’il est suffoqué quand on lui annonce [la naissance] de ce qu’il attribue de semblable au Bienfaiteur
              18
              [17] ou [la naissance] de qui grandit parmi les colifichets et n’est pas clair dans la discussion ?
              Note [original edition] : En fait, ce vt. devrait se placer au milieu du précédent, aussitôt après le membre de phrase : quand on lui annonce… au Bienfaiteur. Les nécessités du français ont donc obligé à mettre au début du vt. 16 le membre de phrase : et que le visage… suffoqué. — Dans ce vt. et le précédent, le mot « filles » n’est pas prononcé, peut-être pour mieux faire sentir le dédain dans lequel les Polythéistes mekkois tiennent les enfants de ce sexe.
                19
                [18] Des Anges, qui sont les serviteurs du Bienfaiteur, ils ont fait des [êtres] féminins. Ont-ils été témoins à leur création ? Leur témoignage sera consigné et il leur sera demandé compte.
                [Attaque contre l’aveuglement des Mekkois.]
                20
                [19] [Les Infidèles] disent : « Si le Bienfaiteur avait voulu, nous n’aurions pas adoré ces divinités. » De cela ils n’ont nulle connaissance. Ils formulent seulement des hypothèses.
                Note [original edition] : Ces divinités. Text. : nous ne les aurions pas adorés.
                  21
                  [20] Leur avons-Nous apporté, avant ceci, une Écriture à laquelle ils s’attachent ?
                  22
                  [21] Non point. Ils disent [seulement] : « Nous avons trouvé nos pères en une communauté (’umma) et nous suivons leurs traces. »
                  23
                  [22] Ainsi Nous n’avons envoyé, avant toi, [Prophète !], aucun Avertisseur dans une Cité sans que les riches de celle-ci ne disent : « Nous avons trouvé nos pères en une communauté et nous suivons leurs traces ! »
                  24
                  [23] [Et quand cet Avertisseur] a dit : « Eh quoi ! si je vous apportais ce qui est plus droit que ce que vous avez trouvé suivi par vos pères ? », les riches ont dit : « Nous sommes sans foi dans ce qu’on vous a donné en message ! »
                  24
                  Nous nous sommes vengés de ces Incrédules. Considère donc quelle fut la fin des Dénégateurs !
                  [Oubli de l’enseignement d’Abraham, chez les Mekkois.]
                  26
                  [25] Et considère quand Abraham dit à son père et aux siens : « Je suis innocent de ce que vous adorez.
                  27
                  [26] [Je ne révère] que Celui qui m’a créé, car Il me conduit. »
                  28
                  [27] Et il en fit un mot vivant parmi sa descendance [espérant que] peut-être ils reviendraient [à Dieu].
                  29
                  [28] Bien plus ! J’ai donné la jouissance [des biens de ce monde] à ceux-ci et à leurs pères jusqu’à ce que viennent à eux la Vérité et un Apôtre explicite.
                  30
                  [29] Et quand la Vérité est venue à eux, ils ont dit : « Ceci est magie et nous n’y ajoutons pas foi. »
                  31
                  [30] Et ils ont dit [encore] : « Que cette Prédication n’est-elle descendue sur un homme considérable des Deux Cités ! »
                  Note [original edition] : Des deux Cités = la Mekke et Médine.
                    32
                    [31] Sont-ce eux qui dispensent la miséricorde de ton Seigneur ? [Non, c’est] Nous qui avons dispensé entre eux leur subsistance dans la Vie Immédiate, et avons élevé certains d’entre eux au-dessus
                    Facsimile Image Placeholder
                    de certains [autres], en hiérarchie, afin que les uns prennent les autres en servitude. [Mais] la miséricorde de ton Seigneur vaut mieux que ce qu’ils amassent.
                    33
                    [32] S’il n’avait fallu [empêcher] les gens de former une communauté unique, Nous aurions, pour ceux qui sont infidèles au Bienfaiteur, placé dans leurs demeures des terrasses d’argent et des degrés [d’argent] pour y accéder.
                    Note [original edition] : C.-à-d. : s’il ne fallait éviter que tout le monde devînt polythéiste.
                      34
                      [33] [Nous aurions mis], dans leurs demeures, des portes et des lits [d’argent] sur quoi [ces impies] s’accouderaient,
                      35
                      [34] ainsi que des ornements. [Mais] tout cela n’est qu’objet de jouissance de la Vie Immédiate et la [Vie] Dernière auprès de ton Seigneur appartient aux Pieux.
                      36
                      [35] A quiconque se ferme à l’Édification du Bienfaiteur, Nous assignons un Démon dont il est le compagnon.
                      37
                      [36] En vérité, ils s’éloignent certes du Chemin et ils se croient bien guidés.
                      38
                      [37] Quand enfin [ce pécheur] vient à Nous, il s’écrie : « Plût au ciel qu’entre Toi et moi, se trouvât la distance des deux Orients ! » Quel détestable compagnon [est ce Démon !].
                      39
                      [38] Il ne vous sera pas utile en ce jour — parce que vous avez été injustes — d’être associés dans le Tourment.
                      [Encouragements a Mahomet.]
                      40
                      [39] Eh quoi ! feras-tu, toi, entendre les sourds ? Dirigeras-tu les aveugles et ceux qui sont dans un égarement évident ?
                      41
                      [40] Ou bien Nous marcherons avec toi et Nous tirerons vengeance d’eux,
                      42
                      [41] ou bien Nous te montrerons ce que Nous leur avons promis, car Nous sommes sur eux tout-puissant.
                      43
                      [42] Attache-toi à ce qui t’a été révélé : tu es dans une Voie Droite.
                      44
                      [43] En vérité, c’est certes une Édification pour toi et ton peuple et il vous en sera demandé compte !
                      45
                      [44] Interroge ceux de Nos Apôtres que Nous envoyâmes avant toi ! Avons-Nous mis en dehors du Bienfaiteur des divinités qu’ils adorent ?
                      [Histoire de Moïse.]
                      46
                      [45] Nous avons certes envoyé Moïse avec Nos signes vers Pharaon et son Conseil. Moïse dit : « Je suis l’Apôtre du Seigneur des Mondes. »
                      47
                      [46] Quand il fut venu à eux avec Nos signes, voici qu’ils en rirent
                      48
                      [47] alors que Nous ne leur montrions aucun signe qui ne fût plus grand que le précédent. Nous les frappions du Tourment [dans l’attente que] peut-être ils viendraient à résipiscence.
                      49
                      [48] Ils dirent [en effet] : « O Magicien !, prie pour Nous ton Seigneur au nom de l’alliance qu’Il a conclue avec toi ! En vérité, Nous sommes dans la bonne direction ! »
                      50
                      [49] Quand Nous eûmes toutefois écarté d’eux le Tourment, voici qu’ils se parjurèrent
                      51
                      [50] et Pharaon cria parmi son peuple : « O peuple ! le royaume d’Égypte n’est-il pas à moi ainsi que ces ruisseaux qui coulent à mes pieds ? Eh quoi ! ne voyez-vous pas ?
                      52
                      [51] Ne suis-je pas meilleur que cet homme qui est misérable
                      52
                      et qui ne peut s’exprimer clairement ?
                      53
                      Que ne lui fut-il remis des bracelets d’or ! Que les Anges ne sont-ils venus avec lui l’accompagnant ! »
                      54
                      Pharaon fit perdre la tête à son peuple qui lui obéit. Ce fut un peuple scélérat.
                      55
                      Quand ils Nous eurent courroucé, Nous nous vengeâmes d’eux, Nous les engloutîmes tous
                      56
                      et Nous fîmes d’eux un souvenir et un exemple pour ceux qui vinrent ensuite.
                      [Histoire de Jésus.]
                      57
                      Quand le Fils de Marie est proposé en exemple, voici que ton peuple, [ô Prophète !], s’écarte de lui.
                      Note [original edition] : Var. : ils se récrièrent à son propos. — Ce passage fait certainement écho à une discussion entre Mahomet et des opposants, au sujet de Jésus. Tab. ne fournit aucune donnée précise en dehors du fait qu’il s’agit d’une polémique avec les Polythéistes mekkois aussi hostiles à l’Islam naissant qu’au Christianisme.
                        58
                        « Nos divinités », demandent-ils, « sont-elles meilleures ou bien lui ? » Ils n’ont proposé cet exemple que pour discuter : ils sont en effet un peuple disputeur.
                        59

                        Facsimile Image Placeholder
                        [Jésus] n’est qu’un serviteur auquel Nous avons accordé Notre faveur et que Nous avons proposé en exemple aux Fils d’Israël.
                        60
                        Si Nous voulions, Nous mettrions des Anges issus de vous, vous succédant sur la terre.
                        Note [original edition] : Ce vt. résiste à toute tentative sérieuse pour le relier au contexte.
                          63
                          Quand Jésus vint avec les Preuves, il dit : « Je suis venu à vous avec la Sagesse (ḥikma) et pour vous exposer une partie de ce sur quoi vous êtes en opposition.
                          61
                          C’est un signal de l’Heure. Ne contestez pas celle-ci et suivez-moi ! C’est une Voie Droite.
                          Note [original edition] : ’inna-hu la-‛alamun « c’est un signal » est une var. canonique préférable à la leçon de la Vulgate : la-‛ilmun « une science ».
                            62
                            Que le Démon ne vous écarte pas ! Il est pour vous un ennemi déclaré.
                            64
                            Allah est mon Seigneur et votre Seigneur. Donc adorez-Le ! C’est une Voie droite. »
                            65
                            Les Factions (aḥzâb) s’opposèrent parmi les Fils d’Israël. Malheur [et] tourment d’un Jour Cruel à ceux qui furent injustes !
                            Note [original edition] : Fils d’Israël. Text. : parmi eux.
                              66
                              Attendent-ils seulement l’Heure ? Elle viendra à eux, à l’improviste, alors qu’ils ne [le] pressentiront pas.
                              67
                              Les amis, ce jour-là, seront les uns pour les autres, des ennemis. Exception faite des Pieux
                              69
                              qui ont cru en Nos signes et furent soumis [à Nous] (muslim).
                              Note [original edition] : Ce vt. se relie par le sens et grammaticalement au vt. 67 et est déplacé.
                                68
                                « O Serviteurs ! que nulle peur ne soit sur vous en ce jour ! Ne vous attristez pas !
                                70
                                Entrez au Jardin : vous et vos épouses serez fêtés ! »
                                71
                                On fera circuler parmi eux (sic) des plats d’or et des cratères ; là sera ce qui est désiré et dont les yeux se délectent et vous serez là éternellement.
                                Note [original edition] : Est désiré. Text. : que les âmes (= les personnes) désirent.
                                  72
                                  Ce jardin est celui qui vous a été donné en apanage, en rétribution de ce que vous faisiez [sur terre].
                                  73
                                  Vous y aurez des fruits abondants dont vous mangerez.
                                  74
                                  [Cependant] les Coupables seront dans le Tourment de la Géhenne, éternellement.
                                  75

                                  Facsimile Image Placeholder
                                  [Ce tourment] sera sans répit pour eux et ils y seront dans le désespoir.
                                  76
                                  Nous n’aurons pas été injustes envers eux mais ce seront eux [qui auront été] les Injustes.
                                  77
                                  Ils crieront : « O Malik ! que ton Seigneur nous achève ! » et [Malik] dira : « Demeurez ! »
                                  Note [original edition] : Malik apparaît ici comme nom de l’Archange de l’Enfer.
                                    78
                                    Certes, Nous sommes venu à eux avec la Vérité mais la plupart d’entre eux ont répugnance pour la Vérité !
                                    79
                                    Ont-ils tramé quelque affaire ? Nous tramons [aussi contre eux].
                                    80
                                    Croient-ils que Nous n’entendons pas leur secret et leurs confidences ? Mais si ! et Nos émissaires écrivent.
                                    Note [original edition] : Nos émissaires = les Anges que nous dépêchons auprès d’eux, pour enregistrer les actes des Humains.
                                      81
                                      Dis : « Si le Bienfaiteur a des enfants, je suis le premier de [leurs] adorateurs ! »
                                      82
                                      Gloire au Seigneur des Cieux et de la Terre, au Seigneur du Trône, [combien] au-dessus de ce qu’ils débitent !
                                      83
                                      Laisse-les ergoter et jouer jusqu’à ce qu’ils rencontrent le Jour dont ils sont menacés !
                                      84
                                      Il est Celui qui, dans le ciel, est une Divinité et [qui], sur la terre, est une Divinité. Il est le Sage, l’Omniscient.
                                      85
                                      Béni soit Celui à qui appartient le royaume des cieux et de la terre et de ce qui est entre eux ! Il détient la science de l’Heure et vers Lui vous serez ramenés.
                                      86
                                      Ceux qu’ils prient en dehors de Lui, ne posséderont nulle intercession [au Jugement Dernier], excepté ceux qui auront témoigné de la Vérité et qui, eux, savaient.
                                      Note [original edition] : Ceux qu’ils prient = les Faux Dieux.
                                        87
                                        Certes, si tu leur demandes : « Qui les a créés ? », ils répondent : « Allah. » Comment peuvent-ils être détournés [de Lui] ?
                                        88
                                        … et de son dire : « O Seigneur ! c’est un peuple qui ne croit pas. »
                                        Note [original edition] : wa qîli-hi « et de son dire ». Les commt. font de vains efforts pour déterminer le cas de qîli (qu’ils déchiffrent aussi qîlu et qîla). Le pronom hi doit remplacer un prophète. Le vt. est certainement déplacé ici.
                                          89
                                          Détourne-toi d’eux et dis : « Salut ! » Bientôt ils sauront.
                                          ←|→
                                          Sale, 1734Context
                                          X
                                          CHAP. XLIII.
                                          Intitled, The Ornaments of Gold
                                          a
                                          Note [original edition] : The words chosen for the title of this chapter occurs p. 398.
                                            ; revealed at Mecca
                                            b
                                            Note [original edition] : Some except the verse beginning with these words, And ask our apostles whom we have sent before thee, &c.
                                              .
                                              In the name of the most merciful God.
                                              1
                                              H. M
                                              c
                                              Note [original edition] : See the Prelim. Disc. §. III. p. 59, &c.
                                                .
                                                2
                                                By the perspicuous book;
                                                3
                                                verily we have ordained the same an Arabic Koran that ye may understand:
                                                4
                                                and it is certainly written in
                                                Facsimile Image Placeholder
                                                the original book
                                                a
                                                Note [original edition] : In the original book;] i.e. The preserved Table; which is the original of all the scriptures in general.
                                                  , kept with us, being sublime and full of wisdom.
                                                  5
                                                  Shall we therefore turn away from you the admonition, and deprive you thereof, because ye are a people who transgress?
                                                  6
                                                  And how many prophets have we sent among those of old?
                                                  7
                                                  and no prophet came unto them, out they laughed him to scorn:
                                                  8
                                                  wherefore we destroyed nations who were more mighty than these in strength; and the example of those who were of old hath been already set before them.
                                                  9
                                                  If thou ask them who created the heavens and the earth, they will certainly answer, The mighty, the wise God created them:
                                                  10
                                                  who hath spread the earth as a bed for you, and hath made you paths therein, that ye may be directed:
                                                  11
                                                  and who sendeth down rain from heaven by measure, whereby we quicken a dead country; (so shall ye be brought forth from your graves:)
                                                  12
                                                  and who hath created all the various species of things, and hath given you ships and cattle, whereon ye are carried;
                                                  13
                                                  that ye may sit firmly on the backs thereof, and may remember the favor of your Lord, when ye sit thereon, and may say, Praise be unto him, who hath subjected these unto our service! for we could not have mastered them by our own power:
                                                  14
                                                  and unto our Lord shall we surely return.
                                                  15
                                                  Yet have they attributed unto him some of his servants as his offspring: verily man is openly ungrateful.
                                                  16
                                                  Hath God taken daughters out of those beings which he hath created; and hath he chosen sons for you?
                                                  17
                                                  But when one of them hath the news brought of the birth of a child of that sex which they attribute unto the Merciful, as his similitude, his face becometh black, and he is oppressed with sorrow
                                                  b
                                                  Note [original edition] : See chap. 16, p. 218, &c.
                                                    .
                                                    18
                                                    Do they therefore attribute unto God female issue, which are brought up among ornaments, and are contentious without cause?
                                                    19
                                                    And do they make the angels, who are the servants of the Merciful, females? Were they present at their creation? Their testimony shall be written down, and they shall be examined concerning the same, on the day of judgment.
                                                    20
                                                    And they say, If the Merciful had pleased, we had not worshipped them. They have no knowledge herein: they only utter a vain lie.
                                                    21
                                                    Have we given them a book of revelations before this; and do they keep the same in their custody?
                                                    22
                                                    But they say, Verily we found our fathers practising a religion; and we are guided in their footsteps.
                                                    23
                                                    Thus we sent no preacher before thee, unto any city, but the inhabitants thereof who lived in affluence, said, Verily we found our fathers practising a religion: and we tread in their footsteps.
                                                    24
                                                    And the preacher answered, What, although I bring you a more right religion than that which ye found your fathers to practise? And they replied, Verily we believe not that which ye are sent to preach.
                                                    25
                                                    Wherefore we took vengeance on them: and behold what hath been the end of those who accused our apostles of imposture.
                                                    26
                                                    Remember when Abraham said unto his father, and his people, Verily I am clear of the gods which ye worship,
                                                    27
                                                    except him who hath created me; for he will direct me aright.
                                                    28
                                                    And he ordained this to be a constant doctrine among his posterity; that they should be turned from idolatry to the worship of the only true God.
                                                    29
                                                    Verily I have permitted these Meccans and their fathers to live in prosperity, until the truth should come unto them, and a manifest apostle:
                                                    30
                                                    but now the
                                                    Facsimile Image Placeholder
                                                    truth is come unto them, they say, This is a piece of sorcery; and we believe not therein.
                                                    31
                                                    And they say, Had this Korân been sent down unto some great man of either of the two cities
                                                    a
                                                    Note [original edition] : Had this Koran been sent down unto some great man of either of the two cities;] i.e. To one of the principal inhabitants of Mecca, or of Tâyef, such as al Walid Ebn al Mogheira, or Orwa Ebn Masud, the Thakifite 1.
                                                    • 1 Al Beidawi.
                                                    , we would have received it.
                                                    32
                                                    Do they distribute the mercy of thy Lord
                                                    b
                                                    Note [original edition] : The mercy of thy Lord;] By this expression the prophetic office is here particularly intended.
                                                      ? We distribute the necessary provision among them, in this present life, and we raise some of them several degrees above the others, that the one of them may take the other to serve him: and the mercy of thy Lord is more valuable than the riches which they gather together.
                                                      33
                                                      If it were not that mankind would have become one sect of infidels, verily we had given unto those who believe not in the Merciful, roofs of silver to their houses, and stairs of silver, by which they might ascend thereto,
                                                      34
                                                      and doors of silver to their houses, and couches of silver, for them to lean on;
                                                      35
                                                      and ornaments of gold: for all this is the provision of the present life; but the next life with thy Lord shall be for those who fear him.
                                                      36
                                                      Whoever shall withdraw from the admonition of the Merciful, we will chain a devil unto him; and he shall be his inseparable companion:
                                                      37
                                                      (and the devils shall turn them aside from the way of truth; yet they shall imagine themselves to be rightly directed:)
                                                      38
                                                      until, when he shall appear before us at the last day, he shall say unto the devil
                                                      c
                                                      Note [original edition] : See chap. 19. p. 254.
                                                        , Would to God that between me and thee there was the distance of the east from the west! Oh how wretched a companion art thou!
                                                        39
                                                        But wishes shall not avail you on this day, since ye have been unjust; for ye shall be partakers of the same punishment.
                                                        40
                                                        Canst thou, O prophet, make the deaf to hear, or canst thou direct the blind, and him who is in a manifest error?
                                                        41
                                                        Whether we take thee away, we will surely take vengeance on them;
                                                        42
                                                        or whether we cause thee to see the punishment with which we have threatened them executed, we will certainly prevail over them.
                                                        43
                                                        Wherefore hold fast the doctrine which hath been revealed unto thee; for thou art in a right way:
                                                        44
                                                        and it is a memorial unto thee and thy people, and hereafter shall ye be examined concerning your observance thereof.
                                                        45
                                                        And ask our apostles whom we have sent before thee
                                                        d
                                                        Note [original edition] : And ask our apostles whom we have sent before thee;] That is, ask those who profess the religions which they taught, and their learned men2.
                                                        • 2 Idem. Jallal. &c.
                                                        , whether we have appointed gods for them to worship, besides the Merciful.
                                                        46
                                                        We formerly sent Moses with our signs unto Pharaoh and his princes, and he said, Verily I am the apostle of the Lord of all creatures.
                                                        47
                                                        And when he came unto them with our signs, behold, they laughed him to scorn;
                                                        48
                                                        although we showed them no sign, but it was greater than the other
                                                        e
                                                        Note [original edition] : But it was greater than the other;] Literally, Than its sister. The meaning is that the miracles were all very great and considerable, or, as the French may express it, by a phrase nearly the same, les uns plus grands que les autres.
                                                          : and we inflicted a punishment
                                                          f
                                                          Note [original edition] : A punishment;] viz. The successive plagues which they suffered, previous to their final destruction in the red Sea.
                                                            on them, that peradventure they might be converted.
                                                            49
                                                            And they said unto Moses, O magician,
                                                            Facsimile Image Placeholder
                                                            pray unto thy Lord for us, according to the covenant which he hath made with thee; for we will certainly be directed.
                                                            50
                                                            But when we took the plague from off them, behold, they brake their promise.
                                                            51
                                                            And Pharaoh made proclamation among his people, saying, O my people, is not the kingdom of Egypt mine, and these rivers
                                                            a
                                                            Note [original edition] : These rivers;] To wit, the Nile and its branches1.
                                                            • 1 Idem.
                                                            , which flow beneath me? Do ye not see?
                                                            52
                                                            Am not I better than this Moses, who is a contemptible person, and can scarce express himself intelligibly
                                                            b
                                                            Note [original edition] : See chap. 20, p. 257, not. e.
                                                              ?
                                                              53
                                                              Have bracelets of gold, therefore, been put upon him
                                                              c
                                                              Note [original edition] : Have bracelets of gold therefore, been put upon him;] Such bracelets were some of the insignia of royalty; for when the Egyptians raised a person to the dignity of a prince, they put a collar or chain of gold about his neck2, and bracelets of gold on his wrists3.
                                                              • 2 See Genes. xli. 42.
                                                              • 3 Al Beidawi, Jallalo’ddin.
                                                              ; or do the angels attend him in orderly procession?
                                                              54
                                                              And Pharaoh persuaded his people to light behavior; and they obeyed him: for they were a wicked people.
                                                              55
                                                              And when they had provoked us to wrath, we took vengeance on them: and we drowned them all:
                                                              56
                                                              and we made them a precedent, and an example unto others.
                                                              57
                                                              And when the son of Mary was proposed for an example, behold, thy people cried out through excess of joy thereat
                                                              d
                                                              Note [original edition] : When the son of Mary was proposed for an example, &c.] This passage is generally supposed to have been revealed on occasion of an objection made by one Ebn al Zabári to those words in the 21st chapter4, by which all in general, who were worshipped as deities, besides God, are doomed to hell: whereupon the infidels cried out, We are contented that our gods should be with Jesus; for he also is worshipped as God 5. Some, however, are of opinion it might have been revealed in answer to certain idolaters, who said that the Christians, who received the scriptures, worshipped Jesus, supposing him to be the son of God; whereas the angels were more worthy of that honour than he6.
                                                              • 4 See p. 273.
                                                              • 5 Jallalo’ddin, Al Beidawi.
                                                              • 6 Idem.
                                                              ;
                                                              58
                                                              and they said, Are our gods better, or he? They have proposed this instance unto thee no otherwise than for an occasion of dispute: yea, they are contentious men.
                                                              59
                                                              Jesus is no other than a servant, whom we favored with the gift of prophecy; and we appointed him for an example
                                                              e
                                                              Note [original edition] : An example;] Or an instance of our power, by his miraculous birth.
                                                                unto the children of Israel:
                                                                60
                                                                (if we pleased, verily we could from ourselves produce angels, to succeed you in the earth)
                                                                f
                                                                Note [original edition] : We could from yourselves produce angels, &c.] As easily as we produced Jesus without a father7. The intent of the words is to shew how just and reasonable it is to think that the angels should bear the relation of children to men, rather than to God; they being his creatures, as well as men, and equally in his power.
                                                                • 7 Idem.
                                                                :
                                                                61
                                                                and he shall be a sign of the approach of the last hour
                                                                g
                                                                Note [original edition] : He shall be a sign of the approach of the last hour;] For some time before the resurrection Jesus is to descend on earth, according to the Mohammedans, near Damascus 8, or, as some say, near a rock in the holy land named Afik, with a lance in his hand, wherewith he is to kill Antichrist, whom he will encounter at Ludd, or Lydda, a small town not far from Joppa 9. They add that he will arrive at Jerusalem at the time of morning prayer, that he shall perform his devotions after the Mohammedan institution, and officiate instead of the Imâm, who shall give place to him; that he will break down the cross, and destroy the churches of the Christians, of whom he will make a general slaughter, excepting only such as shall profess Islâm, &c.10.
                                                                • 8 See the Prel. Disc. §. IV. p. 81.
                                                                • 9 See ib. p. 80.
                                                                • 10 Al Beidawi.
                                                                ; wherefore doubt not thereof. And follow me: this is the right way.
                                                                62
                                                                And let not Satan cause you to turn aside: for he is your open enemy.
                                                                63
                                                                And when Jesus came with evident miracles, he said, Now am I come unto you with wisdom
                                                                h
                                                                Note [original edition] : Now am I come unto you with wisdom;] That is, with a book of revelations, and an excellent system of religion.
                                                                  , and to explain
                                                                  Facsimile Image Placeholder
                                                                  unto you part of those things concerning which ye disagree; wherefore fear God, and obey me.
                                                                  64
                                                                  Verily God is my Lord, and your Lord; wherefore worship him: this is the right way.
                                                                  65
                                                                  And the confederated sects among them fell to variance
                                                                  a
                                                                  Note [original edition] : The confederated sects among them fell to variance;] This may be understood either of the Jews in the time of Jesus, who opposed his doctrine, or of the Christians since, who have fallen into various opinions concerning him; some making him to be God, others the Son of God, and others, one of the persons of the Trinity, &c 1.
                                                                  • 1 Idem. Jallal.
                                                                  : but woe unto those who have acted unjustly, because of the punishment of a grievous day.
                                                                  66
                                                                  Do the unbelievers wait for any other than the hour of judgment; that it may come upon them suddenly, while they foresee it not?
                                                                  67
                                                                  The intimate friends, on that day, shall be enemies unto one another; except the pious.
                                                                  68
                                                                  O my servants, there shall no fear come on you this day, neither shall ye be grieved:
                                                                  69
                                                                  who have believed in our signs, and have been Moslems:
                                                                  70
                                                                  enter ye into paradise, ye and your wives, with great joy.
                                                                  71
                                                                  Dishes of gold shall be carried round unto them, and cups without handles: and therein shall they enjoy whatever their souls shall desire, and whatever their eyes shall delight in: and ye shall remain therein forever.
                                                                  72
                                                                  This is paradise, which ye have inherited as a reward for that which ye have wrought.
                                                                  73
                                                                  Therein shall ye have fruits in abundance, of which ye shall eat.
                                                                  74
                                                                  But the wicked shall remain forever in the torment of hell:
                                                                  75
                                                                  it shall not be made lighter unto them; and they shall despair therein.
                                                                  76
                                                                  We deal not unjustly with them, but they deal unjustly with their own souls.
                                                                  77
                                                                  And they shall call aloud, saying, O Malec
                                                                  b
                                                                  Note [original edition] : O Malec;] This the Mohammedans suppose to be the name of the principal angel who has the charge of hell.
                                                                    , intercede for us that thy Lord would end us by annihilation. He shall answer
                                                                    c
                                                                    Note [original edition] : He shall answer;] Some say that this answer will not be given till a thousand years after.
                                                                      , Verily ye shall remain here forever.
                                                                      78
                                                                      We brought you the truth heretofore, but the greater part of you abhorred the truth.
                                                                      79
                                                                      Have the infidels fixed on a method to circumvent our apostle? Verily we will fix on a method to circumvent them.
                                                                      80
                                                                      Do they imagine that we hear not their secrets, and their private discourse? Yea; and our messengers who attend them
                                                                      d
                                                                      Note [original edition] : Our messengers who attend them;] i.e. The guardian angels.
                                                                        write down the same.
                                                                        81
                                                                        Say, If the Merciful had a son, verily I would be the first of those who should worship him.
                                                                        82
                                                                        Far be the Lord of heaven and earth, the Lord of the throne, from that which they affirm of him!
                                                                        83
                                                                        Wherefore let them wade in their vanity, and divert themselves until they arrive at their day with which they have been threatened.
                                                                        84
                                                                        He who is God in heaven, is God on earth also: and he is the wise, the knowing.
                                                                        85
                                                                        And blessed be he unto whom appertaineth the kingdom of heaven and earth, and of whatever is between them; with whom is the knowledge of the last hour; and before whom ye shall be assembled.
                                                                        86
                                                                        They whom they invoke besides him have not the privilege to intercede for others; except those who bear witness to the truth, and know the same
                                                                        e
                                                                        Note [original edition] : Except those who bear witness to the truth, &c.] That is, to the doctrine of God’s unity. The exception comprehends Jesus, Ezra, and the angels; who will be admitted as intercessors, though they have been worshipped as gods2.
                                                                        • 2 Iidem.
                                                                        .
                                                                        87
                                                                        If thou ask them who hath created
                                                                        Facsimile Image Placeholder
                                                                        them, they will surely answer, God. How therefore are they turned away to the worship of others?
                                                                        88
                                                                        God also heareth the saying of the prophet, O Lord, verily these are people who believe not:
                                                                        89
                                                                        and he answereth, Therefore turn aside from them; and say, Peace
                                                                        a
                                                                        Note [original edition] : See chap. 25, p. 301, not. d.
                                                                          : hereafter shall they know their folly.
                                                                          ←|→
                                                                          Du Ryer, 1647Context
                                                                          X
                                                                          LE CHAPITRE DE L’ORNEMENT
                                                                          contenant quatre-vingts neuf versets,
                                                                          escrit à la Meque.
                                                                          Ekteri intitulé ce Chapitre le Chapitre de l’Or.
                                                                          AU nom de Dieu clement & misericordieux.
                                                                          1
                                                                          Dieu est Prudent & Sage.
                                                                          2
                                                                          Je jure par le livre qui enseigne à bien faire
                                                                          3
                                                                          que nous l’avons envoyé en langue Arabesque, peut-estre que vous comprendrez l’Alcoran,
                                                                          4
                                                                          il est escrit dans nostre livre original, majestueux & mysterieux.
                                                                          5
                                                                          Vous celeray-je le livre de salut, si vous estes meschans ?
                                                                          6
                                                                          combien avons nous envoyé de Prophetes & d’Apostres aux siecles passez
                                                                          7
                                                                          que les infidelles ont mesprisez ?
                                                                          8
                                                                          mais nous avons exterminé les plus puissans d’entr’eux & tous ont encour9 la peine de leurs predecesseurs.
                                                                          9
                                                                          Si tu leur demandes qui a creé le Ciel & la Terre, ils diront que c’est le Tout Puissant qui sçait tout.
                                                                          10
                                                                          Qui a estendu la terre dessous vous ? Qui a estably les chemins pour vous conduire ? c’est Dieu,
                                                                          11
                                                                          il fait descendre la pluye du Ciel en vostre necessité, il en fait ressusciter les champs morts, secs & arides, ainsi les morts sortiront des monumens.
                                                                          12
                                                                          C’est luy qui a creé tout ce qui est au monde de divers genre & espece, &
                                                                          Facsimile Image Placeholder
                                                                          qui a creé les navires & les animaux
                                                                          13
                                                                          pour vous porter. Souvenez-vous de la grace de vostre Seigneur, dites, loüé soit celuy qui nous a creé ces choses, nous n’avions pas le pouvoir de les créer,
                                                                          14
                                                                          ils
                                                                          retourneront
                                                                          Correction of : retournerons
                                                                          tous devant le Seigneur pour estre jugez.
                                                                          15
                                                                          Les infidelles ont divisé Dieu en plusieurs parties. Certainement celuy qui dit qu’il y a plusieurs Dieux est un impie,
                                                                          16
                                                                          vous a-t’il ordonné de dire que les Anges qu’il a creé sont ses filles, puis qu’il vous donne des fils ?
                                                                          17
                                                                          lors qu’on annonce à quelques infidelles qu’il luy estune fille, il n’est pas satisfait (il desireroit avoir un fils ;)
                                                                          18
                                                                          diront ils que Dieu se pare, & qu’il prend des ornemens pour s’embellir comme leurs Idoles ? C’est un erreur manifeste,
                                                                          19
                                                                          ils disent que les Anges qui adorent Dieu sont filles de sa divine Majesté, j’escriray ce qu’ils disent, & leur demanderay compte de leur discours au jour du Jugement.
                                                                          20
                                                                          Ils ont dit, si Dieu eust voulu nous n’aurions pas adoré les Anges ; Ils ne sçavent pas ce qu’ils disent, & blasphement ignoramment,
                                                                          21
                                                                          observent-ils quelque escriture qui leur ait esté cy-devant enseignee ?
                                                                          22
                                                                          Au contraire, ils disent que leurs peres vivoient de cette façon, & qu’ils suivent leurs vestiges,
                                                                          23
                                                                          ils en ont autant dit à tous les Prophetes que nous leur avons envoyés.
                                                                          24
                                                                          Lors que tu leur a dit d’observer ce qui est contenu dans l’Alcoran, & de laisser les Idoles que leurs peres ont adorez, ils ont respondu qu’ils ne croyent pas en toy ny en ta mission,
                                                                          25
                                                                          mais nous nous sommes vengez d’eux, considere quelle est la fin des blasphemateurs.
                                                                          26
                                                                          Souviens-toy
                                                                          Facsimile Image Placeholder
                                                                          qu’Abraham a dit à son pere & à ses gens, je suis innocent du peché que vous commettez d’adorer les Idoles, je n’adore
                                                                          27
                                                                          que celuy qui m’a creé, il me conduira au chemin de salut,
                                                                          28
                                                                          & a laissé ses paroles à la posterité ; peut-estre que les infidelles se convertiront..
                                                                          29
                                                                          I’ay differé cy-devant la punition des Idolatres, jusques à ce qu’ils ayent apris la verité, & qu’il leur soit venu un Prophete pour les instruire ;
                                                                          30
                                                                          Lors qu’il leur a presché la verité, ils ont dit, que ce n’est que sortilege, & qu’ils n’y adjousteront pas foy.
                                                                          31
                                                                          Si l’Alcoran eust esté envoyé à un homme Maistre & Seigneur de deux villes ou villages
                                                                          Note [original edition] : C’est Olid bin Maguirhe, & Arova bin Mesroud, à qui les Arabes avoient creance. Voy kitab el tenoir.
                                                                            , ils l’auroient estimé & approuvé,
                                                                            32
                                                                            veulent-ils disposer des graces de Dieu ? Il a partagé les biens du monde entre les hommes, il y en a qui sont plus eslevez, & se mocquent les uns des autres, mais la misericorde de Dieu est plus advantageuse que les biens de la terre qu’ils accumulent :
                                                                            33
                                                                            Encore que tout le peuple ne soit pas tout d’une mesme Religion, nous ne laissons pas de donner aux infidelles des maisons ornées avec des planchers lambrissez d’argent, des escaliers,
                                                                            34
                                                                            des portes & des lits
                                                                            35
                                                                            d’argent & d’or ; Ces choses sont les richesses de la terre, & le Paradis est pour ceux qui sont gens de bien.
                                                                            36
                                                                            Je feray precipiter avec les Diables ceux qui abjureront la loy du misericordieux, les Demons seront leurs compagnons,
                                                                            37
                                                                            ils les devoyeront du chemin de salut, & ne le cognoistront pas ;
                                                                            38
                                                                            lors que nous viendrons juger l’Univers, ils diront, pleut à Dieu que nous eussions esté esloignez de vous autant que le Ponant est esloigné du
                                                                            Facsimile Image Placeholder
                                                                            Levant ; O quelle compagnie pour vous !
                                                                            39
                                                                            aujourd’huy vostre repentir & vos esperances sont inutiles, vous avez esté infidelles par compagnie, vous serez compagnons dedans le feu d’Enfer.
                                                                            40
                                                                            Feras-tu ouyr les sourds & voir les aveugles ? conduiras-tu ceux qui se veulent devoyer ?
                                                                            41
                                                                            s’ils meurent avant que d’estre punis en terre, je me vengeray d’eux en l’autre monde.
                                                                            42
                                                                            Te feray-je voir pendant ta vie la punition que nous leur avons preparée ? nous le pouvons faire,
                                                                            43
                                                                            mais faits seulement ce qui t’a esté commandé, tu es dans le chemin de salut,
                                                                            44
                                                                            enseigne-le aux hommes, on te demandera compte de ta mission.
                                                                            45
                                                                            Je demanderay compte de leur mission à ceux que nous avons cy-devant envoyez pour instruire le peuple, nous leur demanderons si nous leur avons ordonné d’adorer un autre Dieu que nous.
                                                                            46
                                                                            Nous avons envoyé Moise à Pharaon & à ses ministres, il leur a fait voir nos miracles, & leur a presché nos commandemens, il leur a dit qu’il estoit messager du Dieu de l’Univers,
                                                                            47
                                                                            neantmoins ils s’en sont mocquez.
                                                                            48
                                                                            Je ne leur ay point fait voir de miracles que ne soit plus grand que celuy de la sœur de Moïse, & les avons chastiés à cause de leur incredulité.
                                                                            49
                                                                            Ils ont dit à Moise, ô Magicien prie ton Seigneur qu’il nous delivre de ces maux & nous nous convertirons,
                                                                            50
                                                                            lors qu’ils en ont esté delivrez ils ont contrevenu à leurs promesses,
                                                                            51
                                                                            & Pharaon
                                                                            a
                                                                            Correction of : à
                                                                            dit à son peuple, ne suis-je pas le Roy d’Egypte, le fleuve du Nil ne coule-t’il pas sous mon obeïssance ? ne cognoissez vous pas
                                                                            52
                                                                            que je suis plus
                                                                            Facsimile Image Placeholder
                                                                            puissant
                                                                            que ce pauvre miserable Moise qui ne sçait ce qu’il dit ?
                                                                            53
                                                                            Donnez-luy des bracelets d’or
                                                                            Note [original edition] : Pharaon faisoit donner des bracelets de fer doré, & des coliers aux criminels, & les faisoit promener par la ville par ignominie. Voy Gelaldin & Kitab el tenoir.
                                                                              , nous verrons si les Anges & ceux qui suivent sa doctrine seront tesmoins de la verité de ses paroles.
                                                                              54
                                                                              Il a intimidé ses subiets, ils luy ont obey, parce qu’ils estoient infidelles,
                                                                              55
                                                                              mais nous nous sommes vengez d’eux lors qu’ils nous ont irrité, nous les avons submergés
                                                                              56
                                                                              & les avons fait servir d’exemple à la posterité comme ceux qui les avoient precedés dans l’impieté.
                                                                              57
                                                                              Le peuple n’a pas voulu escouter le Fils de Marie lors qu’il a parlé par parabole,
                                                                              58
                                                                              ils ont dit, nos Dieux nous sont plus utiles que ses mensonges, & que ses questions ; Au contraire ils estoient des pointilleux,
                                                                              59
                                                                              il est nostre serviteur, nous luy avons donné nostre grace, & l’avons creé semblable aux autres Prophetes des enfans d’Israël :
                                                                              60
                                                                              Si j’avois voulu j’aurois creé en terre des Anges en vostre place,
                                                                              61
                                                                              la venuë de Jesus Fils de Marie sera un signe de la certitude du jour du Jugement, ne doute pas de ce jour ; Il a dit aux hommes, suivez-moy, c’est le droict chemin,
                                                                              62
                                                                              prenez garde que le Diable ne vous seduise, il est vostre ennemy découvert.
                                                                              63
                                                                              Je viens pour vous enseigner les commandemens de Dieu, pour resoudre les doutes, & juger les differens qui sont entre vous ; craignez Dieu & luy obeissez,
                                                                              64
                                                                              il est vostre Seigneur & le mien, adorez-le c’est le droict chemin ;
                                                                              65
                                                                              Le peuple a douté de sa doctrine, mais malheur sera sur les impies, ils souffriront de grandes peines au jour du Jugement,
                                                                              66
                                                                              attendront ils ce jour pour se convertir, il les surprendra, & ne le
                                                                              Facsimile Image Placeholder
                                                                              cognoissent pas,
                                                                              67
                                                                              ce jour ils seront ennemis les uns des autres,
                                                                              68
                                                                              Dieu dira aux gens de bien, n’ayez pas de peur, vous ne ressentirez point aujourd’huy d’affliction ;
                                                                              69
                                                                              Les fidelles qui ont obey à mes commandemens,
                                                                              70
                                                                              entreront dans le Paradis, vous & vos femmes vous y resiovirez,
                                                                              71
                                                                              vous bevrez dans des couppes de fin or, vous y trouverez tout ce que vous desirerez, & tout ce qui peut contenter l’ame & resioüir les yeux, & demeurerez eternellement dans la supréme felicité,
                                                                              72
                                                                              voila le Paradis que vous avez gagné par vostre bonne vie,
                                                                              73
                                                                              il est enrichy d’une abondance de fruicts que vous mangerez avec contentement,
                                                                              74
                                                                              & les meschans demeureront eternellement dedans le feu d’Enfer,
                                                                              75
                                                                              ils ne seront pas allegez en leurs miseres, & seront muets de desespoir,
                                                                              76
                                                                              nous ne leur faisons point d’injustice, ils se font tort à eux-mesmes par leur desobeissance ;
                                                                              77
                                                                              Ils demanderont à l’Intendant du feu, ton Seigneur ne nous delivrera t’il jamais de ces peines ? Il leur respondra, vous y demeurerez eternellement.
                                                                              78
                                                                              Nous avons enseigné la verité aux hommes, mais la plus grande partie ne l’a pas voulu croire.
                                                                              79
                                                                              Les meschans ont conspiré contre toy, & nous avons conspiré contr’eux,
                                                                              80
                                                                              pensent-ils que je ne sçache pas leur secret & tout ce qu’ils disent ? Les Anges nos Messagers en tiennent compte ;
                                                                              81
                                                                              Dis leur, si Dieu a un enfant, quel adorerons-nous le premier ?
                                                                              82
                                                                              Loüé soit Dieu, Roy des Cieux & de la Terre, la chose n’est pas comme les infidelles la racontent ;
                                                                              83
                                                                              Laissez-les plonger dans leur impieté, laissez les rire & joüer jusques
                                                                              Facsimile Image Placeholder
                                                                              à ce qu’ils arrivent au jour de leur punition,
                                                                              84
                                                                              un Dieu seul doit estre adoré au Ciel & en la Terre, il est tres-sage & sçait tout.
                                                                              85
                                                                              Loüé soit celuy à qui appartient le Royaume des Cieux & de la Terre, & tout ce qui est entr’eux. Il sçait l’heure & le jour que tout le monde sera assemblé devant luy pour estre jugé.
                                                                              86
                                                                              Les Idoles que les infidelles adorent ne pourront pas interceder pour eux, les bons intercedent pour ceux qui ont cognoissance de la verité ;
                                                                              87
                                                                              si tu demande aux hommes qui les a creés, ils diront que c’est Dieu ; comme se peuvent-ils donc esloigner de ses commandemens ?
                                                                              88
                                                                              Seigneur ce peuple est incredule.
                                                                              89
                                                                              Esloigne-toi de leur compagnie, à la fin ils recognoistront trop tard leurs erreurs.
                                                                              ←|→
                                                                              Arrivabene, 1547Context
                                                                              X
                                                                              In nome di Dio misericordioso, e Pio. CAPITOLO XXV.
                                                                              2
                                                                              Note [original edition] : Ripieno di ciancie,, e bugie sue solite.
                                                                              • [A]
                                                                              QUESTO libro evidente
                                                                              3
                                                                              fatto da noi Arabico, accioche per questo siate fatti sapienti,
                                                                              4
                                                                              è appresso Dio sapiente nella madre de libri.
                                                                              5
                                                                              Noi apoco apoco ve lo leveremmo di mente perche sete ribelli,
                                                                              7
                                                                              e beffatori di tutti i Propheti,
                                                                              8
                                                                              de quali subito confondemmo i piu potenti.
                                                                              9
                                                                              Gli incredoli addomandati chi è il fattor della terra, e del Cielo, dicono Dio,
                                                                              10
                                                                              egli faccendola la distinse, e ve la concesse.
                                                                              11
                                                                              Egli manda l’acqua di Cielo moderatamente
                                                                              Facsimile Image Placeholder
                                                                              la risuscita,
                                                                              12
                                                                              e creando le bestie ve le ha date per vostro commodo
                                                                              13
                                                                              accioche invocate il nome di Dio, dicendo. O Dio che ci ha dato queste cose necessarie, delle quali non siamo degni noi, ti glorifichiamo
                                                                              14
                                                                              devendo ritornar à te.
                                                                              15
                                                                              Dicono alcuni
                                                                              19
                                                                              che gli angeli che stanno appresso Dio son femmine. Furon essi per aventura testimoni nella creation de gli angeli?
                                                                              22
                                                                              Essi dicono che son seguitatori della setta de lor predecessori,
                                                                              24
                                                                              che direte voi, se vi daro miglior setta di quella de padri vostri? Non credemo a colui col qual vieni,
                                                                              23
                                                                              dissero parimente i grandi.
                                                                              25
                                                                              Noi prendemmo vendetta di loro. Guarda qual fusse la fine.
                                                                              31
                                                                              I moderni che si dogliono l’Alcorano non esser posto sopra i grandi delle Citta, hanno forse fatto qualche dono divino.
                                                                              32
                                                                              Noi distribuimo secondo il voler nostro in questo secolo, inalzando chi a noi pare à grado à grado, accioche gli altri loro obbedischino,
                                                                              33
                                                                              se tutta la gente fusse una, a neganti Dio, daremo case coperte d’argento,
                                                                              34
                                                                              e letti d’oro,
                                                                              35
                                                                              delle quai cose meglio haranno i tementi Dio nell’altro secolo.
                                                                              44
                                                                              Considera
                                                                              43
                                                                              la legge mandatati da me, la quale insegna la vera, e retta via.
                                                                              45
                                                                              Habbiamo noi forse commandato che si adori imagine alcuna?
                                                                              57
                                                                              Molti parimente si son partiti da CHRISTO figliuol di MARIA il quale esponeva le parabole,
                                                                              58
                                                                              portando le sue imagini, e dicendo. CHRISTO esser eloquente, e i suoi precetti esser contrarii.
                                                                              Note [original edition] : Vuole il scelerato, che CHRISTO per la sua eloquentia,, e la contrarieta della sua dottrina sia stato lasciato da molti.
                                                                              59
                                                                              Egli non fu altro che huom puro, alqual demmo molta bonta faccendolo insegnator de figliuoli d’Israhel.
                                                                              60
                                                                              A noi sarebbe possibile fare alcuni di quelli giudici, e alcuni Re delle terre.
                                                                              61
                                                                              Seguendo adunque Dio che è fattor del tutto, caminate per retta via,
                                                                              62
                                                                              ne vi lasciate strascinar dal Diavolo vostro nimico.
                                                                              63
                                                                              Quando CHRISTO venendo con le divine virtu disse. Ecco io son con voi con la sapientia per compor le nostre differenze, e seguendo me temete Dio
                                                                              64
                                                                              che e vostro e mio Signore,
                                                                              65
                                                                              Note [original edition] : I non fedeli di CHRISTO saranno puniti.
                                                                              • [B]
                                                                              pose gran scisma tra le genti, e quei che non credettero il di del giudicio patiranno gravissimo male,
                                                                              66
                                                                              perche non pensano a quella hora
                                                                              67
                                                                              nella quale tutti gli amici diverranno nimici, eccetto quei che temettero Dio,
                                                                              68
                                                                              A quali Dio dira. Non temette hoggi
                                                                              69
                                                                              perche tutti che credettero a nostri precetti,
                                                                              70
                                                                              hoggi con le lor donne possederanno il Paradiso.
                                                                              71
                                                                              Quivi sara loro amministrato cio che essi vorranno, e in eterno staranno alla beatitudine,
                                                                              74
                                                                              e a malvagi il fuoco,
                                                                              75
                                                                              nel quale staranno sempre disperati.
                                                                              77
                                                                              Essi dicendo, perche Dio non gli ha in tutto fatti morire, rispondera l’Angelo della morte, anzi voi resterete sempre,
                                                                              78
                                                                              perche non credesti alla legge mandata,
                                                                              80
                                                                              pensasti forse che non dovessimo saper i vostri secreti? Certo i nostri Nuntii sapevano ogni
                                                                              Facsimile Image Placeholder
                                                                              cosa.
                                                                              81
                                                                              Affermate voi anchora che Dio ha figliuolo?
                                                                              Note [original edition] : Macometto si crede il primo fedele.
                                                                              Io primo de credenti,,
                                                                              83
                                                                              libero dalle vostre stoltitie
                                                                              82
                                                                              credo in Dio fattor del Cielo, e della terra.
                                                                              84
                                                                              Tu Signore
                                                                              83
                                                                              lascia gli erranti fino al di del lor guadagno,
                                                                              86
                                                                              nel quale non saranno pregati gli adorati in luogo di Dio, ma santamente chi disse, e seppe il vero.
                                                                              87
                                                                              Gli incredoli allhora interrogati chi fu il suo creatore ? Diranno Dio, Perche dunque non credono?
                                                                              88
                                                                              ma questa gente è incredola.
                                                                              89
                                                                              Ritrarai adunque la tua mano, dicendo. Salute sopra voi, voi conoscendo il merito vostro lo harete.
                                                                              ←|→
                                                                              Bibliander, 1550Context
                                                                              X
                                                                              AZOARA LIII.
                                                                              In n. etc.
                                                                              2
                                                                              Hic liber euidens
                                                                              3
                                                                              a nobis Arabice positus, ut per ipsum sapientes efficiamini,
                                                                              4
                                                                              apud Deum sublimen et sapientem
                                                                              Note [original edition] : Mater librorum.
                                                                                in matre librorum continetur.
                                                                                5
                                                                                Nos autem illius memoriam pedetentim uobis subtrahemus, quoniam rebelles estis,
                                                                                6
                                                                                et prophetarum omnium, sicut praedecessores uestri,
                                                                                7
                                                                                derisores.
                                                                                8
                                                                                Quorum potentiores subito confudimus. Quorum qualis esset finis, satis innotescit.
                                                                                9
                                                                                Increduli tamen interrogati, quis sit coelorum terraeque conditor ? dicunt, Deus.
                                                                                10
                                                                                Ille quidem terram uobis mansionem praebens, illam uiis distinxit, ut quorsum gressus tenderetur, pateret.
                                                                                11
                                                                                Idem de coelis aquas moderate mittens, terram mortuam excitat, uos similiter resuscitaturus,
                                                                                12
                                                                                omniumque bestiarum par unum faciens, naues et bestias equitaturus tribuit :
                                                                                13
                                                                                ut uos illas scandendo, Dei nomen inuocetis dicendo : O Deus, qui nobis haec commoda et necessaria, quibus nequaquam digni fuimus,
                                                                                Facsimile Image Placeholder
                                                                                perfecisti, te glorificamus,
                                                                                14
                                                                                ad te redituri.
                                                                                15
                                                                                Secundum dictum quidem ponentium participes, et euidenter incredulorum,
                                                                                16
                                                                                Deus sibi filias sumens, uobis dedit filios.
                                                                                17
                                                                                Unde quilibet eorum audito rumore de filia, iram in corde suo premens, faciem suam denigrat.
                                                                                19
                                                                                Note [original edition] : De angelis opinio absurda
                                                                                  Idem etiam asserunt, angelos circa Deum existentes esse foeminas. An adhibiti sunt illi testes in angelorum creatione ? Nos autem uestris testibus scriptis a uobis singula percunctabimur,
                                                                                  20
                                                                                  qui dicitis, uos nequaquam in illos credere : si Deus uellet, nullam scilicet sapientiam, sed solas opiniones secuti.
                                                                                  21
                                                                                  Illis tamen forsan librum ante dedimus, sed non sequuntur eum :
                                                                                  22
                                                                                  Note [original edition] : Patrum sectatores.
                                                                                    imo sectam suorum patrum inuentam se confitentur imitari.
                                                                                    24
                                                                                    Quid uero dicetis, si uobis rem meliorem secta patrum uestrorum attulero ? Dicent : Non credimus illi, cum quo uenis.
                                                                                    23
                                                                                    Similiter dixerunt magnates omnium gentium, ad quas primo nostros nuncios misimus.
                                                                                    25
                                                                                    Nos quidem ex illis uindictam sumpsimus. Et quis esset finis, perpende.
                                                                                    26
                                                                                    Note [original edition] : Abraham.
                                                                                      ¶ Abraham patrem suum, suosque sic affato : Omnibus abrenuncio, quos adoratis Dei loco,
                                                                                      27
                                                                                      in nullum credens nisi in Deum creatorem meum, qui me uiam rectam docuit,
                                                                                      28
                                                                                      uerbumque mansurum, ut sciatur, posuit.
                                                                                      29
                                                                                      Illis, parentibusque suis spacium tribuimus, usquequo ueritas nunciisque manifesti missi sunt illis.
                                                                                      30
                                                                                      Illi uero ueritatem uisam, incantationem esse dixerunt, et se nullatenus illi credere uelle.
                                                                                      31
                                                                                      Note [original edition] : Querela, Machumeti homini haud perinde nobili Alcoran commissum. Piis multo praestantiora sunt parata in futuro saeculo, quam in terra quisquam possideat.
                                                                                        Moderni conquerentes Alchoran non esse positum super uirum aliquem magnarum uillarum, distribuuntne dona diuina ?
                                                                                        32
                                                                                        Nos quidem in huius saeculi uita pro uelle nostro distribuimus, extollentes gradatim quosdam super alios, ut illius caeteri sint obedientes et necessarii.
                                                                                        33
                                                                                        Si gens quidem omnis esset una, negantibus Deum daremus domus tectis argenteis, quibus adessent similiter gradus ad ascensum,
                                                                                        34
                                                                                        et portae de argento, lectique aurei :
                                                                                        35
                                                                                        adderemus desuper aurum copiosum. Quibus cunctis, cum sint huius mundi pecunia, apud Deum timentibus se melius reseruatur.
                                                                                        36
                                                                                        Omni quidem caeco in diuino cultu nos adiungemus socium,
                                                                                        37
                                                                                        illum a uia recta diuertentem : se tamen sequi uiam rectam cogitabit.
                                                                                        38
                                                                                        In resurrectionis uero die stans ante nos, inquiet : Utinam nobis interesset orientis et occidentis intercapedo. Malus enim et peruersus fuisti socius.
                                                                                        39
                                                                                        Hodie quidem nil uobis proficiet, quoniam malum perpetrastis, cuius nunc participes eritis.
                                                                                        40
                                                                                        Tune surdos audire, uel caecos, aut erroneos docere poteris ?
                                                                                        41
                                                                                        Te forsan discedere,
                                                                                        42
                                                                                        eosque mandata mea cognoscere faciam. Quod nobis satis leue est, atque possibile.
                                                                                        43
                                                                                        Legi quidem nostrae tibi missae, quae tibi tuisque uiam rectam
                                                                                        44
                                                                                        atque sapientiam quaesitu dignam patefaciet, adhaereatque perscrutare.
                                                                                        45
                                                                                        Note [original edition] : Imagines damnat.
                                                                                          An nunciis praemissis aliquas imagines adorare praecepimus Dei loco,
                                                                                          46
                                                                                          Note [original edition] : Moysis et Pharaonis conflictatio.
                                                                                            qui Pharaoni gentique suae Moysen, confessum se regis mundi nuncium esse, misimus.
                                                                                            47
                                                                                            ¶ Illum autem cum uirtutibus uenientem diuinis,
                                                                                            48
                                                                                            miraculisque maioribus praecellentem, ut sic saltim conuerteretur,
                                                                                            47
                                                                                            deridebant
                                                                                            49
                                                                                            dicentes : O mage, Deum ob dilectionem nostram pro nobis inuoca : quoniam sic forsan conuerteremur.
                                                                                            50
                                                                                            Malo tamen ab illis remoto, en illi redeunt.
                                                                                            51
                                                                                            Pharaonem enim dicentem, O gens, nonne ego imperans Mizere, et aquis subtus fluentibus,
                                                                                            52
                                                                                            illo contemptibili fereque non apparente melior existo ?
                                                                                            53
                                                                                            An angelis coaequatur ? Quare super eum non descendunt aurei torques, et caeteri ornatus ?
                                                                                            54
                                                                                            Ipsum inquam dicentem sic, sua gens nequaquam secuta est. Illam igitur incredulam submergendo cum duce suo,
                                                                                            56
                                                                                            nos posteris exemplum praebuimus.
                                                                                            57
                                                                                            Note [original edition] : Iesus Christus a multis derelictus ob eloquentiam.
                                                                                              A Christo quoque Iesu Mariae filio parabolas exponente, plures discesserunt,
                                                                                              58
                                                                                              suas imagines
                                                                                              Facsimile Image Placeholder
                                                                                              praeferendo, dicendoque, Christum eloquentem esse, suaque praecepta contraria.
                                                                                              59
                                                                                              Ille uero non fuit nisi uir tantum, cui multam bonitatem contulimus, doctoremque filiis Israël praeposuimus.
                                                                                              60
                                                                                              Eorum quoque quosdam iudices, terrarumque reges, nostrae uoluntati possibile esset statuere.
                                                                                              61
                                                                                              Deum quidem, apud quem est horae noticia, sequendo, non contradicendo, recto calle proceditis :
                                                                                              62
                                                                                              A quo nullatenus uos abducat hostis uester, diabolus nequissimus.
                                                                                              63
                                                                                              Cum Christus diuinis uirtutibus adueniens inquit : En assum uobis cum sapientia, uestras dissensiones discussura, meque sequendo timete Deum,
                                                                                              64
                                                                                              mei uestrique dominum :
                                                                                              65
                                                                                              Note [original edition] : Non credentes Christo, punientur,
                                                                                                schisma maximum cohortibus incidit, et gentibus. Illos autem qui non crediderunt, die graui malum grauissimum premet.
                                                                                                66
                                                                                                Cur non cogitant de hora illis non inde tractantibus subito futura,
                                                                                                67
                                                                                                qua amici cuncti fient hostes, praeter eos qui Deum timuerunt ?
                                                                                                68
                                                                                                Quibus Deus inquiet : Nihil hodie timeatis, nec molestemini.
                                                                                                69
                                                                                                Omnes enim qui nostris praeceptis crediderunt,
                                                                                                70
                                                                                                hodie cum suis mulieribus paradisum possidebunt, gaudium plenum accepturi.
                                                                                                71
                                                                                                ¶ Cum cathenis etenim et poculis aureis, plenis omni suo uelle tum formoso tum saporifero administrabitur illis, illic perpetuo mansuris, omnique uoto suo perpetuo potituris,
                                                                                                73
                                                                                                fructusque multiplices comesturis.
                                                                                                72
                                                                                                Omnibus enim bonis paradisum haereditatem pro factis suis tribuemus :
                                                                                                74
                                                                                                sicut incredulis et malis ignis feruorem, quo nullum leuamen percepturi,
                                                                                                75
                                                                                                desperati sine fine manebunt.
                                                                                                76
                                                                                                Nec nos illis nocebimus, sed ipsi sibi damnationem meruerunt.
                                                                                                77
                                                                                                ¶ Illis quidem conquerendo dicturis, † O Melich,
                                                                                                Note [original edition] : † Angelus mortis.
                                                                                                  utinam nos perire funditus Deus praecepisset : Ille respondebit, Imo superstites eritis,
                                                                                                  78
                                                                                                  quoniam ueritati uobis missae non credidistis.
                                                                                                  80
                                                                                                  An cogitastis nos ignoraturos uestrorum cordium secreta, uoceque prolata ? Imo. Nostri namque nuncii scribebant omnia.
                                                                                                  81
                                                                                                  Note [original edition] : Dei filium negat.
                                                                                                    An adhuc Deum habere filium affirmatis ?
                                                                                                    Note [original edition] : Machumet primus fidelis.
                                                                                                      Ego uero credentium atque deuotorum primus,
                                                                                                      83
                                                                                                      a uestro
                                                                                                      stultiloquio
                                                                                                      Correction of : stuliloquio
                                                                                                      liber,
                                                                                                      82
                                                                                                      in Deum solum dominum coelorum et terrae ac throni credo.
                                                                                                      84
                                                                                                      Tu Deus coelorum terraeque creator, sublimis et sapiens,
                                                                                                      83
                                                                                                      eos gyrouagos et uentilantes usque diem sui lucri dimitte.
                                                                                                      85
                                                                                                      ¶ Totius boni multiplicator, cuius manus obtinet imperium atque iudicium coelorum et terrae, et omnium interpositorum, solus horam communis reditus ad ipsum agnoscit :
                                                                                                      86
                                                                                                      qua nullus adoratus loco Dei pro quoquam precabitur, nisi tantum qui uerum dixerit et sciuerit.
                                                                                                      87
                                                                                                      Increduli tamen interrogati, Quis suus creator sit ? Inquient, Deus. Cur igitur non credunt ?
                                                                                                      88
                                                                                                      Sed haec gens est incredula.
                                                                                                      89
                                                                                                      Manum igitur tuam tu retrahe, dicens : Salus super nos : uestrumque meritum agnituri quale sit, integre sumetis.